Frédéric : finisher de l’UTMB Oman 2018 !

UMTB OMAN - PIMAN Group

2018 / Le premier Oman by UTMB sous le signe du PIMAN.

Qu’est ce que l’Oman by Ultra Trail Mont-Blanc ? 

 

 

Conçu pour mettre en valeur la beauté naturelle d’Oman, le parcours part de la ville historique de Birkat Al Mawz puis emmène les coureurs hors des sentiers battus. Il remonte la Montagne Verte (Jebel Akhdar) qui culmine à 3 075 mètres d’altitude. Le parcours est reculé et accidenté au cœur de certains des paysages les plus spectaculaires du monde. L’itinéraire emmène les coureurs à travers les villages abandonnés inaccessibles par la route, et le long des oueds profonds, des gorges étroites et des crêtes des montagnes. Les coureurs apprécie alors des sites extraordinaires et une immersion complète dans les paysages variés d’Oman. Les montées sont longues et parfois très techniques, avec un dénivelé positif de 7 800 mètres. Les coureurs les plus rapides ont terminé en 20 heures environ, avec une barrière horaire fixée à 44 heures. Le Sultanat d’Oman offre des conditions d’ensoleillement idéales en hiver, avec des températures variant de 25°C pendant la journée à moins de 10°C, la nuit et au-delà de 2 000 mètres.

 

Frédéric BOUREAU-KACEM représente PIMAN lors de la première édition de l’Oman by UTMB

 

Frédéric BOUREAU-KACEM consultant chez PIMAN depuis 2013 nous raconte le parcours qui l’a mené à l’Oman by UTMB :

« L’ADN de Piman est centré sur le challenge et l’engagement. Pas étonnant à mon arrivée d’y rencontrer des passionnés de trail comme Alex, François, Jeremy… En septembre 2014, 23 ans après mon dernier semi-marathon et 5 ans sans sport, je me remets à courir et termine dans la douleur ma première Sainté-Lyon en solo. Une bonne leçon. Un an plus tard je la termine à nouveau et devant les relais Piman.

2016… l’inspiration, le soutien actif de Jean-Pierre Lach et l’envie me font terminer la Trans-Aubrac 105km puis sur la Diagonale des fous (170km montagne), en 2017 Le Pas du Diable (129km montagne) et l’UTMB Mont Blanc (170km montagne).

2018… Alors que j’ai toujours dû m’inscrire aux compétitions et parfois passer par des tirages au sort, je reçois un mail de l’organisation UTMB (!!!). C’est une invitation à participer à un nouvel ultra trail, l’UTMB d’OMAN. Après la surprise et le doute, je comprends et je m’inscrits… comme une évidence.»

 

Un nouveau défi pour Frédéric.

Après plusieurs mois d’une préparation intense et rigoureuse, Frédéric BOUREAU-KACEM, s’apprête à prendre le départ d’un des trails les plus exigeants au monde, direction le Sultanat d’Oman pour affronter les 137kms de l’UTMB (et pas moins de 7 800m de dénivelés positifs et négatifs) que compose cette première édition 2018.

Un parcours réputé très difficile, 70% d’abandon, Frédéric prend donc sa préparation très au sérieux. Un cycle long de près de 18 semaines allant de 10 à 20 heures d’entraînements hebdomadaires, plusieurs centaines de kilomètres de course à pieds et de cyclisme.

Le récit d’une course hors du commun. 

« Aussi dangereux que magique, l’UTMB Oman traverse un désert montagneux où la vie est dans chaque ombre.

Dans les 20 premiers jusqu’au km 38, une chute sévère me fait lever le pied… Je suis alors 50ième au km 82 ! Au km 116, au pied de la plus grosse ascension (1200d+ sur 3km, non sécurisé), j’ai fait le choix d’un break de 6h… Je dors !

Au réveil, je retrouve de bonnes sensations pour boucler l’ultratrail le plus exigeant que j’ai connu. Jamais je n’avais réalisé une telle performance sur une épreuve internationale.

Durant ce périple, j’ai croisé l’âme d’une région magnifique et singulière, où la rudesse du désert a forgé durant des générations une culture de bienveillance, de l’entraide et du partage, au-delà de ce que j’imaginais.»

Frédéric a relevé ce défi de la plus belle des manières, au mental et à l’expérience.

Un grand bravo à Frédéric !! Découvrez sa vidéo réalisée lors de l’UTMB d’Oman :

 

Retrouvez nous sur Facebook & Twitter !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *