Quels sont les enjeux de l’Intelligence Artificielle ?


L’IA fait déjà partie de nos habitudes

L’intelligence Artificielle existe bel et bien, elle est déjà partout : l’application Gmail ou Youtube, un GPS efficace, l’IoT qui vous accompagne au quotidien… L’IA n’est donc pas un robot qui vous sert le café mais bien une certaine mise en oeuvre technique qui permet aux machines d’adopter une forme d’intelligence humaine. L’émergence de l’IA bouscule déjà notre quotidien et celui des entreprises du monde entier. L’heure est donc venue de prendre le train en marche pour les sociétés qui ont saisi l’enjeux et souhaitent utiliser l’Intelligence Artificielle comme un avantage concurrentiel.

Quels domaines d’activités sont concernés par l’avènement de l’Intelligence Artificielle ?

L’avènement de l’IA s’annonce inéluctable et brutal dans tous les pans des activités économiques, les premiers secteurs à avoir innové dans ce sens sont les jeux vidéo, l’automobile, le secteur bancaire et d’assurance, les industries… Mais aussi des secteurs à la réputation plus rigides comme l’immobilier, la construction et l’agriculture. Vous l’aurez compris l’Intelligence Artificielle est partout et les premières entreprises à saisir les enjeux de l’Intelligence Artificielle disposeront d’un avantage concurrentiel irrattrapable.

L’Intelligence Artificielle comme outils d’aide à la décision ?

Chaque entreprise est concernée par l’Intelligence Artificielle, quelle que soit sa taille, son secteur d’activité ou bien son niveau de maturité digitale. Qu’il s’agisse de reconnaissance faciale ou vocale, de dépistage de maladie, d’analyse d’importants volumes de données, l’enjeu de l’IA est de vous aider à voir ce qui était autrefois enfouie dans des tonnes de data. L’ensemble des décideurs se tient donc informé de l’émergence des algorithmes d’IA et des solutions qui s’appliquent à leurs métiers.

Faut-il avoir peur de l’Intelligence Artificielle ?

Les Opportunités de l’IA

Grâce à la mise au point de ces nouvelles technologies, bon nombre de nouvelles compétences professionnelles émergent, les profils recherchés sont plus polyvalents, requièrent des connaissances transverses et une forte capacité d’adaptation. L’automatisation des tâches à faible valeur ajoutée est donc désormais possible, dégageant ainsi du temps pour des tâches à forte valeur ajoutée et la création de métiers hautement qualifié. Pour certains, il ne s’agirait pas de créer de nouveaux métiers mais de transformer les métiers existants, l’Homme constituera alors un binôme avec la machine.

L’Intelligence Artificielle est attendue par les marques pour personnaliser l’Expérience Client et les offres, c’est-à-dire mettre en relation les données d’un client et celles d’un individu similaire, pour suggérer des produits ou services similaires. 

Les Menaces de l’IA

Il est évident que l’avènement de l’Intelligence Artificielle inquiète une partie de l’opinion, de la menace qu’elle représente face à certains emplois.

Les emplois les plus menacés sont ceux dont les tâches sont facilement automatisables, nécessitant moins de qualifications et rémunérés avec de bas salaires. Ce qui représente en France 16,4% des emplois selon l’OCDE. Le rapport Villiani dresse une liste des métiers les plus menacés où l’on retrouve en premier « les agents d’entretien, les ouvriers non qualifiés des industries de process, les ouvriers non qualifiés de manutention, les caissiers … ».